Assurances

Comme locataire, vous devez être assuré parce que vous y êtes obligé et parce que c’est utile.

Vous y êtes obligé :
La loi ainsi que le contrat de location que vous avez signé vous impose d’être assuré et de payer régulièrement vos primes d’assurances ; faute de quoi votre contrat prendrait fin et vous ne seriez plus couvert. Rappelez-vous qu’à tout moment la SEMI peut vous demander de présenter une attestation d’assurance ou une quittance.

C’est utile :
En cas de sinistre, incendie, dégâts des eaux…, vous êtes tenus pour responsable des dommages causés à l’immeuble ou à vos voisins, même en votre absence. En étant assuré, c’est votre assureur qui prendra en charge les frais. De plus, si vos biens sont aussi endommagés, vous serez indemnisé.

Contre quels risques s’assurer ?
Vous devez obligatoirement vous assurer contre les dommages causés à l’immeuble, aux voisins, par le feu, l’eau ou l’explosion.
Il est prudent de vous assurer également contre le risque « responsabilité civile ». Cette assurance paiera les dommages causés accidentellement à autrui, par vous-mêmes, vos enfants, votre conjoint, une personne que vous employez, un animal ou un objet vous appartenant.
Il est utile de vous assurer contre le vol et pour votre mobilier.

Comment vous assurer ?
Vous choisissez librement la compagnie auprès de laquelle vous souhaitez vous assurer. Si vous étiez assuré pour votre précédent logement, votre contrat reste valable mais vous devez prévenir votre assureur de votre changement d’adresse et lui indiquer la catégorie et le nombre de pièces de votre nouveau logement.
N’oubliez pas de vérifier régulièrement que le montant de la garantie correspond bien à la valeur des biens assurés.

Que faire en cas de sinistre ?
Prévenez le plus rapidement possible :

  • la SEMI par l’intermédiaire de votre agent de secteur.
  • votre assureur, dans un délai maximum de 5 jours (24h en cas de vol)

N’oubliez pas que vous devez fournir la preuve des dommages. Ne jetez donc pas les objets détériorés et rassemblez tout ce qui peut justifier de la valeur des biens disparus ou endommagés (photos, factures, certificats de garantie…). Vous pouvez obtenir des informations gratuites sur les différentes garanties auprès du Centre de documentation et d’information de l’assurance (www.cdia.fr)
 

Réalisation : Agence Multimedia Otidea